Paris Célébrations - Gilles Crampes
Paris Célébrations
Immersion pendant plus de quatre ans au sein des très nombreuses communautés issues de pays et de cultures du Monde entier, à Paris.


L’angle choisi par le photographe est l’illustration de la préservation et de la pérennité de ces cultures au travers des us et coutumes, des fêtes traditionnelles religieuses ou laïques, des arts, du cadre de vie, etc. Le travail réalisé jusqu’à présent est un savant équilibre de sociologie, d’ethnographie, de quête d’esthétisme et d’émotions, rehaussé d’un regard empathique tour à tour amusé et attendri mais toujours d’une acuité qui tend à approcher l’âme des sujets. Les protagonistes et les lieux illustrés effacent tout repère géographique pour mieux signifier l’ailleurs. Chaque image devient un dépaysement visuel et culturel qui affirme dès lors la richesse inhérente à ces peuples issus de l’immigration.

Ainsi, la série de plus de 150 photographies propose une découverte de richesses culturelles, de grands événements, de lieux qui pour la plupart sont accessibles au public tout au long de l’année. En un voyage inversé (puisqu’ici l’espace se contracte et vient à nous) cet abord de tout un patrimoine culturel offre ainsi au spectateur l’opportunité d’un Tour du Monde près de chez lui. Quant à lui, le photographe retrouve la somme de ses propres voyages de grand reporter et peut faire profiter des sentiments qu’ils lui ont suscités.

L’intégralité des photographies est de format horizontal, format qui permet au mieux, en une sorte de théâtralisation, de mettre en étroite relation les lieux, les protagonistes et l’action qui se déroule, mais également d’assurer un continuum et une équité de représentation. Car sous un aspect léger et enjoué, ce travail interroge sur la préservation de l’identité culturelle face à la mondialisation et à l’occidentalisation du modèle sociétal. De même, face à la montée de partis nationalistes dans toute l’Europe et à un repli sur soi-même d’une part de la population, les images présentées ici ont une valeur didactique qui essaie d’éduquer sur la différence, sur l’autre, l’inconnu dont on a peur par méconnaissance.

Ce projet a fait l'objet d'un livre photographique édité par les éditions Magellan & C° en novembre 2016.
Top